La neige tombe sans se faire mal

Ris quand c’est drôle
Et puis pleure quand ce l’est moins
Dors quand tu es fatiguée

Marche pour aller plus loin
Et puis cours pour arriver
Arrête-toi quand tu es fatiguée

C’est la neige qui tombe sans se faire mal
Et toi tu tombes à en surprendre les étoiles
C’est le temps que tu amènes avec toi quand tu gèles
Et que ton âme part en voyage

Et puis les questions se posent sur le toit
Personne n’y répond, personne n’y répond
Et puis les questions se posent sur le toit
Personne n’y répond, personne n’y répond

Moi, j’aimerais t’écouter
J’aimerais te croire quand tu me dis que tu vas bien
Mais je te vois quand tu fermes les yeux
Tu as peur du noir mais c’est plus fort que toi

Tes veines ruissellent de douleur
Et tes yeux sondent la noirceur
Je te vois marcher dans les airs
Tu as froid comme ton hiver
Et tes pas qui s’entremêlent
Et ta voix que l’on perd

Et puis les questions qui se posent sur le toit
Personne n’y répond, personne n’y répond
Et puis les questions qui se posent sur le toit
Personne n’y répond, personne n’y répond

More titles by Klô Pelgag

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.