Le sexe des étoiles

Je n’ai jamais voulu te pendre entre mes cuisses
La corde s’était fanée autour de ton cou
J’ai attendu trois jours sur le bord d’un fossé
À manger des flocons de tempête

Quand tu es revenu, je dormais déjà bien
J’aspirais l’alcool en un souffle amazonien
C’était l’hiver sur la langue de chaque bouche
Dans les lits de sueurs immenses
Dans les cendres de la chambre
Dans les fentes fatiguées par le plaisir

Et ton corps planté sous la neige
Devine le sexe des étoiles
Et ta bouche tachée de vin me crie:
«Je veux me perdre avec toi»

Il n’y aura pas d’otages cette fois
C’est la fin de ce tout ce qui ne finissait pas
Tout ce qui fait du bien me fait du mal, me fait du mal
Je ne veux plus de ton amour
Mais je veux te toucher à tous les jours

Et ton corps bandé sous la neige
Devine le sexe des étoiles
Et ta bouche tachée de vin me crie:
«Je veux me perdre avec toi»

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.