@ L’Église

Me v’là, pécheur jamais allé à pêche
Vu qu’la Bible dit qu’je l’suis quand même
J’ai grandi à Sainte-Foy dans une bonne famille
Jamais vu ailleurs de bonnes valeurs de même, I mean
Citoyen exemplaire, enfin presque
La cour municipale peut quand même kiss mon ass
Comme la TVQ, slash la TPS
L’inflation sur le prix d’la laitue verte
J’vois des barres s’es S
Depuis que j’vas pu à messe
Les stress de la vie m’ruminent comme une vache
On est d’jà longtemps après la Bonne Nouvelle
C’tu ça qui m’donne envie d’skip le journal de merde
Dépoussiérer un Tao
Oubedon une Bibe
Quand t’as un peu d’temps non rémunéré d’libre
Les bagnais d’Phillipe
Y disent qu’y a toujours moyen d’toute moyenner
Dieu, c’est l’arme d’la fin, la baïonnette

Colossiens 3:20
Sois un étudiant, pas un enfant-problème
Étends tes caprices su’a corde à linge
Demain matin, ça va p’t’être ben être toi, l’pops, le mince
Pas encore eu d’baptême, G?
Désolé, mais c’est foutu pour les nimbes
La place est déjà trop plein
Ça fait que r’tourne danser l’funk pour l’éternité
En enfer, comme le font l’reste des autres no name
Si t’as une belle peau
Qu’tu mets encore du fond d’teint
Sache au moins t’humilier
Sois haut, mais pas hautain
Comme le rang du fond d’tantines, le bébé au sein
Qui écoutent l’pasteur que l’micro tient
You know m’sayin?
Dans gang d’la Pentecôte, ça parle en langues
À fin des louanges, le monde tombe
Ça prie fort fort que les anges de l’ère des technologies d’l’information
Ramènent pas l’drama home
Qu’à cause d’elle, l’p’tit dernier devienne pas un moron
Déjà chanceux qu’y aille le bon nombre de chromosomes, tho
Compte les blessing au boyau, pas au compte-goutte
Forever, l’dimanche va être relaxe comme jour
Le reste du calendrier, c’t’une bonne joke
Ça fait qu’prends ça relaxe pis cale ta tête dans ton poncho
Pis ça va être all good
T’es-tu avec moi?
Même si t’es pas avec moi, t’es quand même avec moi
J’parlais pas d’nos idées, mais d’l’Homo sapiens similaire
Tout nu en d’sour des vêtements
Joue pas au diable, t’auras pas peur de lui
C’pas juste un poème farfelu

Les satellites se prennent pour des anges (des anges)
La rumeur court qu’un jour, y vont crash pis r’descendre (pis r’descendre)
Le hood au complet m’a l’air d’une église à ciel ouvert
Ça fait qu’à chaque jour, j’prie sainte Marguerite, ma mère (à l’église)
Ma mère, ma mère (à l’église, à l’église)
À l’église, à l’église (à l’église)
À l’église, à l’église (à l’église)
À l’église (à l’église)

Les satellites se prennent pour des anges (des anges)
La rumeur court qu’un jour, y vont crash pis r’descendre (pis r’descendre)
Le hood au complet m’a l’air d’une église à ciel ouvert
Ça fait qu’à chaque jour, j’prie sainte Marguerite, ma mère (à l’église)
Ma mère (à l’église)
Oh, ah

Aw, man!
J’veux dire “Amen!"
Wireless, mais t’appelles encore ça hors-ligne
L’horloge est din digits
Pu rien fait tic tac
C’qui restait du passé, là, l’futur le kidnappe
Pour pas dire un setup, ça m’a l’air d’un mismatch
Comme pris dans l’post contre Biyombo Bizmack
C’pas grave si on skip le dej
Faut pas être en retard au service
Après l’église, on s’fra un picknack
Y m’faut aussi d’la légumine, ça, c’pour mon équilibre
Si c’tait pas là, j’sais pas how long could a nigga live
Whut u smokin’ on?
J’espère c’pas les trucs forts qu’après avoir goûtés
T’as pu aucune âme
Ti-poisson verra jamais l’boutte de son baskaton
S’a terre des Iroquois, l’histoire a donne mal au colon
Toute la poussière continue d’flotter à place qu’a tombe
Pis ça, c’est yinque un mini piece d’un mega gagelon
Demande-nous si ça va, la réponse plus oui que non
Chaque deux pas par en avant, on en fait un à reculons
Perdus dans grand ville, agglutinés en ti-mottons
Tout pitis pis cachés profond comme des hippocampes
Gros shout out à Hosanna, dit l’omnipotent
Des fois, tu peux l’croiser dans l’quartier, mais pas tant
L’histoire est loin derrière
Quessé qu’tu racontes, on s’rejoint au parc en t-shirt
Hmm, vlà un champ d’coton
Là-d’sus, j’pourrais dire merci d’être né au paradis du hockey
De pouvoir me payer l’luxe de jouer din bricolages, mais
J’dirais plus merci pour la famille pis les bagnais, les bagnaises
Let’s make it happen
Amen