Des victimes du temps

Pourquoi les gens qui s’aiment s’amusent à se briser le cœur?
Parfois l’amour, la haine profite de nos erreurs
Je n’ai plus assez de doigts pas même en comptant mes pieds
J’additionne toutes les fois où je t’ai fait pleurer

Y’a trop de mots de gestes qui viennent à bout de nous même
À défaut d’être mieux ou presque disons pour la prochaine
Je t’offrirai le meilleur de moi comme je t’avais dit
Malgré les hauts malgré les bas, je t’offrirai ce que je t’ai promis

On est ce que l’on est, que des victimes du temps
Au fil des années, un peu nonchalants
Malgré des milliers de bons, de mauvais moments
On oublie le passé, on regarde en avant
En vrai, tu m’as donné le plus beau des présents

Y’a-t-il un champ où l’on enterre la hache de guerre?
La paix ne germe cependant pas dans la cour arrière
Voilà que trois enfants plus tard, je ne trouve plus d’arguments
L’homme qui autrefois tenait le fort hisse maintenant le drapeau blanc

Y m’pousse des ailes au beau milieu du dos
Mon cœur reprend d’plus belle, j’me dis que je t’aime trop
J’ai lâché ma job, j’nous ai loué un nuage loin d’ici

On est ce que l’on est, que des victimes du temps
Au fil des années, un peu nonchalants
Malgré des milliers de bons, de mauvais moments
On oublie le passé, on regarde en avant
En vrai, tu m’as donné le plus beau des présents

Pourquoi les gens qui s’aiment s’amusent à se briser le cœur?

On est ce que l’on est, que des victimes du temps
Au fil des années, un peu nonchalants
Malgré des milliers de bons, de mauvais moments
On oublie le passé, on regarde en avant
En vrai, tu m’as donné le plus beau des présents
En vrai, tu m’as donné le plus beau des présents