Depuis que je te connais

Les jours me paraissent plus courts
Et les nuits pour moi se rallongent
On dirait même que les fleurs
Passent leur temps à se faner
Depuis, depuis, depuis
Depuis que je te connais

L’air que je respire est trop lourd
Et mes rêves ne sont que des songes
On dirait même que mon cœur
Passe son temps à se donner
Depuis, depuis, depuis
Depuis que je te connais

Peut-être bien que c’est l’amour
Ce mal si doux qui me fait vivre
On dirait même qu’à chaque jour
Mon cœur devient comme un navire
Comme si tous les mots d’amour
Voulaient me quitter pour toujours

Je suis muet, aveugle et sourd
Je me sens nu comme un mensonge
On dirait même que le bonheur
Passe son temps à m’étonner
Depuis, depuis, depuis
Depuis que je te connais

Peut-être bien que c’est l’amour
Ce mal si doux qui me fait vivre
On dirait même qu’à chaque jour
Mon cœur devient comme un navire
Comme si tous les mots d’amour
Voulaient me quitter pour toujours

Je n’ai vraiment besoin de rien
Et rien n’est trop pour me suffire
On dirait même que les tambours
Passent leur temps à résonner
Depuis, depuis, depuis
Depuis que je te connais